Lycra/Spandex/Elastanne

Lycra/Spandex/Elastanne

Un échange récent avec un client a nécessité d'approfondir quelques faits et démystifier quelques mythes... 

[ temps de lecture estimé à <8min ]

Lycra/Spandex/Elastane: Ne sont-ils pas tous la même chose? Voici les:

faits
appuyés sur la recherche et la science;
ayant justifié nos choix de matériaux pour créer nos tissus.

La question du client est tout à fait pertinente! Avec l'offre immense de vêtements sportifs qui bombardent les rayons, voici quelques éléments reliés aux types de matériaux composant vos vêtements qui peuvent susciter la curiosité.

La majorité des vêtements de performance sont fabriqué de tissus connu sous les noms de "spandex",  "élastanne" ou même "Lycra" (qui est une appellation enregistrée). Tous trois sont adéquats pour désigner les tissus de type copolymère polyéther-polyurée qui sont fabriqués avec une variété de processus de production. Bref, les trois termes: spandex, Lycra et élastanne sont bien synonymes et désignent le même type de tissus! Cependant, ils n'auront pas les mêmes propriétés...

Là où la différence entre les vêtements sportifs émerge est dans la combinaison des ces polymers lors du tissage avec un second matériel. L'élastanne étant le point commun, pour conférer la propriété extensible du vêtement, est souvent combiné avec l'un des deux matériaux suivants: le polyester [polyester/élastanne] et le nylon [nylon/élastanne]. C'est ici que les caractéristiques propres à ces deux assemblages créent certaines différences, parfois importantes.

 

Polyester & Nylon

Au cours des premières années, le nylon était le tissus le plus lisse et le plus doux lorsque comparé au polyester. Le nylon a été créé pour remplacer la soie et cela se voit dans son toucher doux et brillant.

Pour sa part, à sa création, le polyester était un tissus plus rugueux et son utilisation originale se concentrait dans les vêtements d'extérieur et les costumes. Les capacités de fabrication raffinées d'aujourd'hui ont abouti à un polyester beaucoup plus doux qui, à bien des égards, équivaut maintenant au nylon et même à la douceur du coton.

Le nylon et le polyester sont solides et légers en raison de leur construction à base de polymère. Le nylon est le plus résistant à l'abrasion entre les deux matériaux et présente une plus grande extensibilité.

Bien qu'il ne soit pas aussi solide, le polyester résiste mieux au boulochage que le nylon, c'est-à-dire lorsque les fibres s'effilochent et s'enroulent à la fin. Cela n'affaiblit pas physiquement le vêtement et n'affecte pas son confort (contrairement au cotton), mais on s'entend pour dire: ce n'est pas esthétiquement attrayant!

 

Les tissus Lycra à base de polyester sont cependant plus performants que ceux à base de nylon pour la gestion de l'humidité, car le polyester est hydrophobe (il repousse l'eau). Le nylon l'est aussi, mais à degré moindre. Nous pourrions dire qu'il est davantage hydrophile: il absorbe plus d'eau.

Pour illustrer, prenons l'exemple d'une séance d'exercice modéré où l'utilisateur du vêtement transpire sous l'effort: alors que les micro-gouttelettes de transpiration sont poussées en dehors du vêtement par l'évacuation de la chaleur corporelle avec un vêtement polyester/élastanne; l'eau s'emmagasinera davantage dans les fibres de nylon/élastanne.

S'il est considéré que l'eau nécessite plus d'énergie thermique pour être réchauffé, comparativement à l'air, un vêtement de Lycra à base de nylon se fera sentir plus froid lorsqu'il est mouillé. Par conséquent, il restera aussi humide plus longtemps et, lorsque saturé, cela inhibera sa qualité initiale de respirabilité.

 

Respirabilité

Lorsque M. Tremblay enfile un vêtement et qu'il dit à sa femme, Mme. Poulin, en dehors de la cabine d'essayage: "Wow, il est donc ben léger!" Mme. Poulin complémentera peut-être en disant:  "Ah oui? Ça doit être respirant, ça veut dire"?

En fait, cette qualité est conférée par le procédé de tissage du vêtement et non uniquement aux fibres qui composent le tissus. Bref, la taille des fils et le nombre de trous par aire de surface en déterminent la respirabilité, ou la résistance au mouvement de l'air. Tout tissus: tissé ou tricoté, respirent - à l'extrême, nous pourrions même attribuer cette qualité à vêtement au tissage de caoutchouc!

Un tissage plus ou moins serré offrira donc plus, ou moins, de résistance au mouvement de l'air. Ce choix du manufacturier est délibéré, car la densité de tissage influe aussi sur le degré d'efficacité des autres propriétés. Nous avons discuté de la solidité, de la respirabilité et nous pourrons maintenant considérer la capacité d'évacuation de l'eau.

 Tissu à base de polyester - hydrophobe

Capacité d'évacuation de l'eau.

Attention à ne pas confondre hydrophobe, tel qu'illustré par la photo, qui désigne la capacité d'évacuation d'eau et hydrofuge, qui est imperméable! Lorsqu'il s'agit de tissus à séchage rapide, les deux [nylon & polyester] sont naturellement hydrophobes, mais comme nous avons vu plus tôt, à degrés différents.

C'est ici que le polyester a l'avantage. Le nylon absorbe plus d'eau, ce qui signifie qu'un vêtement mouillé mettra plus de temps à sécher. Point, barre.

 

La trilogie: Solidité-Respirabilité-Évacuation d'eau

Nous pouvons mieux comprendre le choix des manufacturiers de vêtements sportifs lorsque nous comparons les matériaux. Le jeu entre le choix du nylon versus le polyester et la densité du tissage sera utilisé pour différents morceaux et différents sports. Par exemple, une combinaison du tissus composé de polyester/élastanne se prête merveilleusement bien pour un maillot de vélo à manches courtes. Dans ce cas ci, si le nylon était utilisé (et il l'est parfois) vous pouvez maintenant deviner la performance d'un tel maillot lors d'une longue sortie au chaud sous un soleil d'été (ou dans la pluie). De l'autre côté, si la combinaison comprend le nylon/élastanne, il s'agit d'une combinaison populaire dans les vêtements nommé "Rash-guard" populaire pour le surf, le paddle-board ou les arts-martiaux mixtes. Encore une fois, si le polyester était utilisé, vous pouvez deviner l'état du vêtement après un usage plus ou moins étendue.

Il reste un dernier élément à considérer, celui-qui attire l'oeil aux rayons des vêtements sportifs lorsqu'on entre en magasin: les couleurs! L'utilisation du nylon ou du polyester aura des effets différents sur la capacité de "colorer" le vêtement. Voyons pourquoi...

 

Rétention de couleur

Les beaux vêtements aux imprimés colorés que nous voyons peuvent être sujets à un processus de sublimation... "Euh, de [quessé]?" Grosso modo: il s'agit d'un processus où les couleurs sont imprimées dans le tissus. Oui oui! Imprimées! La sublimation est le processus provoquant une réaction chimique à haute température où l'encre se lie aux molécules du tissus que le vêtement est teint.

Comme nous l'avons vu, le polyester est hydrophobe et n'absorbe pas d'eau. Cela signifie que lorsqu'il est teint par sublimation, seule la couleur du colorant se dissout dans le tissu. Cette propriété est particulièrement pratique puisqu'elle rend la couleur permanente dans le tissus, pour un résultat extrêmement durable. Le polyester tient aussi beaucoup mieux l'impression car le seuil de résistance à la chaleur est élevé, ce qui permet une meilleure liaison entre les molécules.

De son côté, le nylon présente une résistance inférieur à la chaleur et fondra s'il est imprimé à une température trop élevée.  Si nous prenons, par exemple, un chandail de type "rashguard", conçu pour le surf ou le paddle-board, il pourrai intéressant de vérifier l'étiquette: la plupart sont en nylon/élastanne et, au bénéfice d'être plus résistants à l'abrasion, le compromis est qu'ils ne retiendront pas leurs couleurs aussi longtemps.

La question de "pourquoi le nylon ne garde-t-il pas la couleur aussi bien que le polyester" revient aussi à la notion de chaleur. Comme nous le mentionnions précédemment, le nylon est hydrophile (il absorbe l'eau). Son incapacité de repousser l'eau au même degré que le polyester fait gonfler le tissu lorsqu'il est chauffé et le processus de sublimation finit par affaiblir la structure moléculaire. Les colorants utilisés sur le nylon ont tendance à s'oxyder, une réaction qui est catalysée par la lumière. Les effets microscopiques vont de la décoloration à la dégradation complète de la matrice polymère. C'est pourquoi, pour une utilisation similaire comme en natation, par exemple: les couleurs des maillots de bain en nylon/élastanne s'estompent avec le temps, mais pas celles des maillots de bain en polyester/élastanne.


Enfin, l'élastanne/nylon n'est pas supérieur ou inférieur à l'élastanne/polyester: c'est vraiment l'intention de l'utilisation derrière la conception d'un vêtement qui détermine s'il s'agit du bon choix pour un sport donné.

Les différents sports pour lesquels nous fabriquons des vêtements ont donc justifié notre choix d'utiliser le polyester. APOGEE trouve ses fils en Italie, qui assure d'ailleurs la plus haute qualité en la matière. C'est aussi ce qui explique la sensation aussi soyeuse et légère de nos vêtements de vélo, notamment. Le choix pour un élastanne à base de polyester est en fonction de tout ce qui précède, car un vêtement qui sait préserver sa performance, sa durabilité et qui reste beau (même après plusieurs années d'utilisation): est au coeur de ce que nous faisons!

Partager:
1 commentaire
  • Votre article est très intéressant et très bien développé. Merci!

    David Beaumier le

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés